La Slovénie, un pays dont on ne parle pas tous les jours dans l’actualité ! La Province jésuite de Slovénie, une « petite » Province qui n’est pas souvent à l’avant-plan des nouvelles de la Compagnie ! C’est là que le père Arturo Sosa a choisi d’aller passer quelques jours, en particulier pour souligner avec ses confrères slovènes le 50e anniversaire de la fondation de cette Province jésuite située au cœur de l’Europe, au carrefour des cultures romane, germanique et slave. Pour le Père Sosa comme pour le Provincial Ivan Bresciani et son équipe, cette visite n’est pas colorée par la nostalgie mais elle donne l’occasion de mieux identifier les relations entre l’activité des jésuites depuis 50 ans et les défis que représentent pour l’avenir de la Province slovène les Préférences apostoliques universelles. À demi-mots, on admet, chez les jésuites de Slovénie, que les orientations des Préférences n’ont pas encore rejoint toute la Province, jésuites et partenaires dans la mission. Les célébrations du jubilé et la visite du P. Général devrait donner un élan à cet engagement pour l’avenir.

Nous avons demandé à trois jésuites slovènes de nous dire comment ils vivaient le jubilé de leur Province et la visite du père Sosa parmi eux : ce sont le Supérieur Provincial, le P. Ivan Bresciani, le P. Janez Poljanšek, ancien maître des novices, et le P. Primož Jakop, vicaire de paroisse.

Du P. Ivan Bresciani SJ

Le 31 juillet de cette année, en la fête de saint Ignace, la Province slovène de la Compagnie de Jésus a fêté ses 50 ans. A l’occasion de cet anniversaire, du 24 au 27 octobre, le Père Général Arturo Sosa, Supérieur Général de la Compagnie de Jésus depuis octobre 2016, nous rend visite.

Le but de la visite est tout d’abord d’exprimer notre gratitude pour ces 50 ans d’activité indépendante. Par rapport aux autres Provinces jésuites, nous sommes petits et jeunes, mais tout de même au cours des 50 années, nous avons fait beaucoup dans l’apostolat spirituel, pastoral, culturel et intellectuel en Slovénie. Aujourd’hui, nous sommes conscients que la structure de l’Église est en train de changer, surtout dans le monde occidental, à cause de la rareté des vocations spirituelles et des autres défis qui nous attendent. C’est pourquoi la Compagnie de Jésus s’organise d’une manière nouvelle à travers les unions entre les Provinces.

Le deuxième but de la visite du P. Général est d’écouter son exposé sur les Préférences de la Compagnie de Jésus. Le Général nous présentera ces Préférences Apostoliques et nous exhortera à vivre et à travailler selon elles. Le mot « préférence » peut d’abord signifier une poussée pour atteindre un but. Mais en fait, c’est plutôt un mode de vie que la Compagnie de Jésus est appelée à assumer et à vivre dans ses propres communautés et institutions. Il s’agit de vivre et de respirer ensemble le contenu des Préférences apostoliques dans notre vie quotidienne.

Du P. Janez Poljanšek SJ

C’est avec joie que j’attends la visite du Supérieur général, signe de son souci fraternel et paternel pour la vie et la mission des jésuites, ainsi que de nos amis et collaborateurs. Le père Sosa vient l’année où notre Province célèbre avec reconnaissance le 50e anniversaire de son existence, mais notre regard est plutôt tourné vers l’avenir, vers les possibilités d’unification et de collaboration avec les autres Provinces. Je pense que le Père Général nous confirmera dans notre mission et nous poussera, nous les jésuites et nos collaborateurs, à la recherche créative de nouvelles manières d’annoncer et de témoigner du Christ.

Du P. Primož Jakop SJ

Cinq décennies d’existence de la Province jésuite de Slovénie sont en premier lieu pour moi une raison de gratitude. Tout d’abord, la gratitude envers Dieu parce qu’il a suscité chez les confrères qui ont pris les décisions un désir assez clair sur ce qu’il fallait faire. Le Jubilé est donc pour moi une confirmation que le besoin qui avait alors été reconnu d’une nouvelle Province, propre aux Slovènes, faisait partie du Plan Divin. Je suis également reconnaissant aux frères qui ont suivi la volonté de Dieu.

En même temps, je vis cet anniversaire comme un défi pour moi et pour ma génération : Où Dieu nous appelle-t-il aujourd’hui ? J’attends donc avec joie la visite du P. Sosa, confiant que sous sa direction, il sera plus facile de trouver les réponses à ce défi.

Étiquettes: Père Général