C’est ce samedi 13 juillet que le père Arturo Sosa a commencé un périple exigeant de trois semaines dans des Provinces de la Conférence jésuite de l’Asie-Pacifique. Plus précisément, il visite successivement les Provinces de Corée, de Chine et du Japon. Il faut noter que la Province chinoise comprend des territoires assez différents les uns des autres même si la culture chinoise les unit : il s’agit de Macao, de Hong Kong et de Taiwan.

Un autre voyage du Père Général, vous direz-vous… Il s’agit là, en effet, d’une activité « régulière » du Supérieur Général qui veut connaître de première main la vie de ses confrères et les défis qu’ils rencontrent au jour le jour dans leurs apostolats et au cœur de situations religieuses et sociales si diverses. Mais cette année, les visites comprennent une dimension particulière puisque le Père Sosa s’est rendu compte que l’acceptation et l’intérêt pour la mise en œuvre des Préférences apostoliques universelles de la Compagnie qu’il a promulguées en février était bien meilleure s’il avait l’occasion de les expliquer lui-même, en personne, aux jésuites et à leurs partenaires dans la mission.

La tournée asiatique qu’il entreprend va dans le même sens. Tout de même, certains moments de son passage en Corée, dans les territoires chinois et au Japon mériteront notre attention et nous en rendrons compte sur nos sites web. En Corée, par exemple, alors que le thème de la réconciliation sera mis en lumière - un thème qui inspire les engagements des jésuites depuis plusieurs années - la visite à la frontière entre la Corée du Nord et la Corée du Sud sera très significative pour tant de jésuites et tant de Coréens dont les familles sont divisées depuis des décennies.

À Macao, un endroit où la présence de François Xavier lui-même inspire les engagements de la Compagnie, les laïques ont des rôles-clés dans les œuvres jésuites, aussi bien dans les services sociaux qui rejoignent bien des démunis en Chine continentale que dans les institutions d’enseignement. Hong Kong rassemblera autour de leur Supérieur Général les Provinciaux de toute la Conférence d’Asie-Pacifique sur l’île de Cheung Chau, une oasis de tranquillité dans l’univers effréné de Hong Kong. La Compagnie y propose des retraites et d’autres activités dans son centre spirituel. Là aussi, les jésuites jouent un rôle majeur en éducation avec leurs collèges situés sur l’île de Hong Kong et à Kowloon.

À Taiwan, un moment important sera la visite de la région où depuis les années 50, des jésuites ont servi les populations aborigènes, à Chutung. Le père Sosa aura aussi l’occasion de mieux connaître les paroisses jésuites et le Tien Educational Center qui a été si créatif à bien des égards dans son service de pastorale jeunesse et dans l’univers audiovisuel.

Enfin, la Province du Japon invitera le Général à visiter non seulement des communautés et des œuvres de Tokyo, mais aussi Kamishakuji où il devrait passer un moment en privé avec son prédécesseur, le père Adolfo Nicolas. Il ira ensuite à Hiroshima, plus au sud, où le souvenir du père Arrupe est toujours vivant. Enfin, Yamaguchi, un autre lieu où l’on se souvient du grand missionnaire d’Asie, François Xavier, peut-être surtout parce que c’est là qu’il a rencontré des difficultés, l’invitant à réviser ses approches et ses manières de présenter la foi chrétienne.

Tout un programme donc, pour trois semaines, durant lesquelles nous sommes invités à accompagner le père Sosa et à prier avec lui pour les apostolats des jésuites en Corée, en Chine et au Japon.

Étiquettes: Père Général JCAP