Le premier dimanche de mai est la fête des mères en Lituanie. L’église de Saint François Xavier à Kaunas était remplie de fleurs préparées pour les mères et les grands-mères. L’archevêque émérite Sigitas Tamkevičius SJ a présidé l’Eucharistie et le Père Général a prononcé l’homélie. Les chants des 70 membres de la chorale de l’école jésuite de Kaunas ont conféré de la profondeur à cette célébration.

Puis, cette journée du 5 mai que le Père Arturo Sosa a vécue à Kaunas a été assez semblable à celle qu’il avait passée à Vilnius la veille. Au lycée jésuite de Kaunas, il a rencontré plus de 70 représentants de divers groupes ignatiens, dont des membres de la CVX, des religieuses, des enseignants et des parents de l’école de Kaunas et de l’école jésuite de Šiauliai, des collaborateurs de l’Institut Foi et Vie et des jésuites de Riga, en Lettonie.

Plus tard dans la journée, il a rencontré des représentants de la presse catholique et des médias. Dans les deux cas, le Père Général a répondu à un certain nombre de questions, après avoir été présenté par le Provincial Vidmantas Šimkūnas comme venant en Lituanie pour inspirer la mission jésuite.

Parmi les thèmes qu’il a abordés, il convient de noter que, selon le Père Général, la Compagnie de Jésus a un don à offrir au monde actuel : les Exercices Spirituels. Ce trésor permet d’accompagner les gens de différentes manières et les aide à discerner leur chemin dans un monde complexe. Réagissant à un commentaire d’un journaliste qui disait que l’Église en général n’utilise pas assez le processus de discernement et les Exercices Spirituels, le P. Sosa a fait référence aux discours et homélies du Saint-Père. Il a souligné que le Pape François utilise les Exercices et insiste sur l’importance du discernement. Il a aussi mentionné que les Exercices sont conduits, de nos jours, non seulement par les jésuites, mais aussi par d’autres personnes, y compris des femmes qui sont reconnues comme des excellentes conseillères spirituelles, surtout pour les jeunes, les aidant à rencontrer le Christ et à se transformer.

Certaines personnes avaient entendu parler de la reconfiguration prochaine des Provinces jésuites de la région. A ce sujet, le Supérieur général a dit que la structure de la Compagnie est flexible en vue de servir la mission, et qu’un homme entre dans toute la Compagnie de Jésus, et non dans une partie ou une Province spécifique. Il en a profité pour mentionner que, cherchant toujours à mieux servir, les jésuites collaborent avec d’autres dans la mission jésuite et aident à la mission de Dieu que les autres animent. Dans ce contexte, il a affirmé que le moment est propice pour développer les réseaux, utiliser tous les moyens de communication et adapter les structures pour mieux servir la mission de Dieu.

Le lundi 6 mai, le Père Sosa est passé à l’étape suivante de ce voyage en Europe centrale, en Pologne.

Étiquettes: Père Général Lituanie