Il y a quelque 850 établissement d’éducation secondaires des jésuites dans le monde ; à ce nombre, si on ajoute les écoles du mouvement Fe y Alegría et celles du Service jésuite des réfugiés (JRS), on dépasse les 2.000. Il n’est donc pas surprenant que les pérégrinations du Père Général l’amènent souvent à visiter des collèges. Ce fut encore le cas au cours de sa visite d’une partie de la Province d’Afrique centrale. Les 29 et 30 avril, il a pu connaître trois écoles, le collège Kubama à Kisantu, le collège Bonsami, situé dans un quartier populaire de la périphérie de Kinshasa, et le collège Boboto, institution de longue tradition jésuite au cœur de Kinshasa.

Le collège Kubama [« Se préparer », en kikongo]

Durant la rencontre avec les 450 élèves de ce collège de Kisantu, dont 125 vivent en internat, le thème de la visite du Père Sosa en Afrique centrale a été mis en relief : « Avec les jeunes, pour la sauvegarde de notre maison commune ». Dans son discours de bienvenue au Père Général, le recteur, le P. Jean-Pierre Luzolo a dit : « Nous ferons de notre mieux pour mettre en œuvre la mission de la Compagnie de Jésus. Par exemple, nous rappellerons à nos élèves et à notre personnel l’obligation sacrée de protéger notre planète, le magnifique cadeau que Dieu nous a fait. Chaque jour, nous veillerons à garder notre environnement propre et chaque année, à planter des arbres afin de répondre à l’appel de faire de la planète notre lieu de vie. Nous façonnerons la conscience de ces jeunes gens pour qu’ils réfléchissent à la façon de protéger la maison commune afin de préserver notre monde précieux pour les générations futures. »

Dans sa propre allocution, le P. Arturo Sosa s’est exprimé ainsi : « Chers élèves, (…) Je souhaite à chacun d’être heureux et soucieux de sa propre formation, en visant toujours l’excellence. L’excellence dans le travail scolaire vous permettra d’acquérir les compétences ainsi que le savoir-faire pratique ou la capacité de vous adapter et de vous intégrer harmonieusement dans la vie avec succès, détermination et créativité. Vous êtes en passe de devenir des messagers d’espérance pour la jeunesse congolaise et africaine. En tant que Compagnie de Jésus, nous voulons vous accompagner dans la création d’un avenir plein d’espérance pour vous et les générations futures. »

[On peut lire le texte complet - en anglais - de ce discours en cliquant ici. Voir aussi l’album-photo.]

Le collège Bonsomi [« Liberté », en lingala]

Situé dans un quartier populaire de Kinshasa, le collège Bonsomi reçoit 1.400 élèves qui proviennent surtout des banlieues populaires de la ville. Il a été fondé à la fin des années ’60, en réponse à l’appel du Général des jésuites de l’époque, le P. Pedro Arrupe, qui invitait ses confrères à se faire proches de populations démunies. Il dispose d’une infrastructure culturelle et sportive imposante qu’il met à la disposition des populations environnantes. L’animation du parascolaire y est très développée.

La visite du P. Général était une occasion de fête (comme le démontrent les photos). Outre les discours de circonstances, le P. Général a pu visiter les ateliers d’arts, issu du réseau de Fe y Alegría dont fait partie le collège. Devant la photo du P. Velaz, fondateur de Foi et Joie, il a eu l’occasion de souligner qu’il était lui-même Vénézuélien et qu’il était un fier admirateur de ce réseau éducatif. Un groupe d’élèves a présenté des danses traditionnelles africaines, ce qui a donné un caractère spécifique et joyeux à la rencontre.

Le collège Boboto [« La paix intérieure », en lingala]

Le P. Arturo Sosa a aussi fait escale au collège Boboto, sans doute la plus connue des institutions jésuites en RDC. Situé dans une partie plus bourgeoise de Kinshasa, il porte la tradition d’éducation jésuite depuis 1937 et il regroupe aujourd’hui près de 4.000 élèves de la maternelle à la fin du secondaire. Au cours de sa visite, le Père Général s’est fait expliquer en quoi le collège met fortement en valeur le partenariat avec le personnel et avec les parents qui sont impliqués à plusieurs égards. C’est d’ailleurs au Centre culturel, lié au collège et qui comprend une salle de spectacle, que le Père Sosa a rencontré un grand groupe de personnes liées d’une manière ou d’une autre aux apostolats et à la mission de la Compagnie de Jésus dans la région de Kinshasa : parents d’élèves, membres de groupes spirituels ignatiens, partenaires de la mission dans différentes œuvres.

Il a aussi pu visiter la galerie d’art contemporain africain du centre culturel (voir les photos).

Étiquettes: Père Général Afrique