L’occasion spécifique de l’invitation lancée au Père Général de visiter la Croatie maintenant est la célébration du 350e anniversaire de fondation de l’Université de Zagreb. Puisque la Faculté de philosophie et de sciences religieuses - dont le P. Arturo Sosa est le chancelier - fait partie de cette université et, plus encore, qu’elle était la base sur laquelle s’est édifiée cette institution au 17e siècle, on a voulu que la Compagnie de Jésus participe de manière toute spéciale aux célébrations.

Ainsi, le 21 mars, un groupe d’étudiants et de professeurs ont présenté sous forme scénique l’histoire des premiers pas de leur institution et plus précisément la figure de son premier recteur, le P. Filip Kauśič (1618-1673) ; la pièce s’intitulait : « Le Père fondateur ».

C’est ensuite que le Père Arturo Sosa s’est adressé à la communauté universitaire réunie.

Si le Père Général a bien noté le caractère ancien de cette université de fondation jésuite, il a surtout insisté sur la pertinence de l’appartenance de la Faculté de philosophie et de sciences religieuses au sein de l’Université d’État. Il a affirmé : « Cette appartenance est particulièrement pertinente à notre époque, une époque marquée par la tension entre le monde séculier et les fondamentalismes religieux et idéologiques. La présente catholique à l’université prend maintenant un sens nouveau.

Par sa nature propre, l’université est un espace pluraliste où l’on trouve les conditions pour le dialogue et pour la compréhension des processus historiques, personnels et intellectuels. C’est un espace privilégié pour exercer la liberté humaine. C’est un lieu de coopération et d’échange qui n’exclut personne et qui, en même temps, permet d’aller au-delà des barrières. »

On peut lire la partie du discours du Père Sosa intitulée : « Pourquoi, nous, jésuites, voulons participer à la vie universitaire ». Il en a profité pour souligner que les traditions académiques séculaires de la Compagnie sont conçues pour pouvoir s’adapter aux transformations sociales. Ainsi la présence de la Compagnie de Jésus au sein d’une université en milieu séculier peut-elle favoriser la recherche et la prise en compte des appels urgents du présent et de l’avenir. Les scandales des inégalités grandissantes qui génèrent la violence, les migrations forcées, les discriminations de toutes sortes, l’autoritarisme et le populisme, sans parler du manque de responsabilité face au soin nécessaire de notre terre, voilà des sujets sur lesquels l’actuelle Compagnie de Jésus peut attirer l’attention et contribuer, avec d’autres, à trouver des voies de solution ou de conditions de vie meilleures pour les générations futures.

Regardez le témoignage du Professeur Daniel Miščin, l’auteur de la pièce de théâtre sur le jésuite Filip Kauśič fondateur de l’Université de Zagreb en 1669.

Voyez l’album de photos illustrant la visite du P. Général à la Faculté de philosophie et de Sciences religieuses de l’Université de Zagreb.

Étiquettes: Père Général Croatie