Le Père Général au Nicaragua

Les 23 et 24 janvier, le P. Arturo Sosa a passé du temps avec ses confrères jésuites, à Managua. Il est de notoriété publique que les relations entre les autorités nicaraguayennes et l’Église catholique ne sont pas toujours faciles. À ce sujet, le Père Général n’a fait aucune déclaration publique mais il était très intéressé à entendre le point de vue des jésuites. Il voulait aussi assurer ces derniers de son appui. Durant l’eucharistie qu’il a célébrée, son homélie lui a permis de mettre en lumière diverses facettes de la « manière d’agir » de Jésus au cours de sa mission.

Un aspect central de cette manière d’agir est la sensibilité aux besoins des gens. Cette sensibilité permettait à Jésus d’être un consolateur, d’apporter santé et salut. Pour ce faire, Jésus a été un homme de discernement, ingénieux dans son approche de la réalité. Notre tradition de discernement ignatien devrait améliorer notre capacité d’analyse et aiguiser notre « odorat » au cœur des situations humaines qui exigent des réponses non pas déjà toutes faites mais adaptées à chaque situation.

Le Père Général a aussi souligné l’importance de la collaboration à une mission commune, celle de la réconciliation de toutes choses dans le Christ. Dans les moments difficiles ou au cœur de situations conflictuelles, a-t-il rappelé, demeurer unis dans un esprit de collaboration ne va pas de soi : peu nombreux sont les disciples qui sont restés avec Jésus jusqu’au pied de la croix. La manière d’agir de Jésus, devons-nous retenir, est de donner sa vie pour que d’autres puissent avoir la Vie.

Étiquettes: Père Général CPAL