Le Général rencontre les centres sociaux jésuites, le Cardinal de Manile et les jésuites âgés

À l’occasion du 70e anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, le Père Général Arturo Sosa a rencontré environ 60 représentants des principaux centres sociaux jésuites des Philippines. La rencontre a été animée par le P. Patrick Falguera, le Délégué du Provincial pour l’apostolat social, qui a présenté au Général les questions et les préoccupations majeures des centres sociaux, dont la plus importante était les « attaques contre la démocratie fragile aux Philippines » par le gouvernement, rien de moins. Les autres participants ont confirmé ces dires, soulignant principalement la guerre en cours du gouvernement contre la drogue qui a coûté la vie à des milliers de personnes ; ils ont mentionné aussi les attaques du Président philippin contre l’Église catholique afin de saper son influence morale sur la société.

En réponse, le Général a partagé l’expérience de son pays, le Venezuela, dans sa descente vers l’autoritarisme. Il a cependant souligné le service distinct qu’un apostolat social jésuite peut rendre au pays: l’analyse sociale. « Nous avons besoin d’analyse pour être en mesure de faire de bonnes actions, » a-t-il dit. Il a également souligné la nécessité d’une foi et d’une espérance plus fortes chez les agents sociaux. Il a insisté sur le fait que nous devons croire que ce que nous faisons portera vraiment ses fruits. Le père Sosa a conclu en confirmant l’importance du travail des centres sociaux et a ajouté : « Les chrétiens doivent participer à la politique. Les chrétiens sont appelés à être des citoyens, à s’impliquer dans l’État, dans le gouvernement et à travailler pour le bien commun ».

 

Dans l’après-midi, le Père Général a fait une visite de courtoisie à l’Archevêque de Manille, le Cardinal Luis Antonio Tagle, à la résidence de ce dernier située dans le quartier colonial de Manille. Le nonce apostolique, Mgr Giordano Caccia et des évêques de la région étaient aussi présents, y compris Mgr Pablo David, de Kalookan. La veille, le Père Général avait rendu visite à Mgr David, à Kalookan, où les jésuites philippins avaient récemment ouvert une communauté missionnaire pour soutenir l’archevêque dans son travail pastoral dans ce que l’on appelle le « ground zero » de la guerre violente du gouvernement contre la drogue.

 

La journée s’est terminée tranquillement pour le Général par une célébration de l’Eucharistie au « Centre jésuite de santé et de bien-être », qui abrite environ 25 jésuites âgés et malades de diverses communautés jésuites des Philippines. Au cours du repas qui a suivi, les jésuites âgés ont exprimé au Supérieur Général à quel point ils étaient émus et reconnaissants que ce dernier leur ait rendu visit