"Réconciliation ! Soyez des agents de réconciliation !”

Ce sont les mots du P. Arturo Sosa, Supérieur général de la Compagnie de Jésus, aux responsables étudiants du campus de l’Ateneo de Manille, aux Philippines. Le P. Sosa était au premier jour d’une visite aux différentes œuvres et institutions de la Compagnie dans quelques îles du pays. Son premier arrêt, dans l’un des "E-Jeeps" désormais célèbres de l’Ateneo, a été au Arete Art Complex, nouvellement construit, où il a visité les œuvres créées par les étudiants de l’université. En tant qu’invité du Président de l’Université, le P. José T. Villarin, le P. Sosa s’est entretenu avec un groupe d’étudiants représentant les différents départements de l’Université et les a exhortés à « être des agents de réconciliation », une réitération de la mission donnée au Père Général par les délégués de la 36e Congrégation Générale, durant laquelle le Père Sosa fut élu pour guider les jésuites. 

 

Dans l’après-midi, le P. Sosa a rencontré plus de 200 confrères jésuites, prêtres, scolastiques et novices au Centre Cardinal Sin sur le campus de Loyola House of Studies. Le Père Général a été présenté par le P. Primitivo Viray, Provincial de la Province des Philippines, qui a profité de l’occasion pour identifier la multitude de défis auxquels fait face la Compagnie de Jésus aux Philippines, depuis les soins aux personnes vulnérables jusqu’au soutien aux fidèles du pays le plus catholique du monde. 

Dans sa réponse, le P. Sosa a parlé des « Préférences apostoliques universelles » tant attendues, des orientations pour l’apostolat de la Compagnie de Jésus dans l’avenir. Le P. Sosa a dit aux participants que les PAU, à propos des quelles chaque communauté jésuite dans le monde a discerné depuis un an, seront d’abord présentées au Pape François qui décidera lui-même si elles représentent ce dont l’Église a besoin de la part de la Compagnie de Jésus. Ainsi donc, l’annonce des PAU ne sera pas seulement l’occasion d’un document à partager, mais une mission réelle et tangible pour la Compagnie de la part du Saint Père. 

 

Au cours d’un échange sous forme de questions et réponses, le Père Général a parlé des défis que les jésuites doivent relever pour être dignes de la mission qu’ils donnent aux étudiants et aux partenaires : la manière tiède dont les jésuites vivent le vœu de pauvreté, la réticence à créer une culture qui prend soin des mineurs et des personnes vulnérables et la montée du « cléricalisme » que le Saint Père a dénoncé comme un cancer de l’Église.  

La journée de travail terminée, le Père Général a été initié à la manière philippine de célébrer. Dans une atmosphère de chants et de rires à la Loyola House of Studies, le père Sosa est intervenu une dernière fois en exhortant ses confrères à suivre l’exemple de Marie en disant « OUI » à ce que l’avenir nous réserve. 

Étiquettes: Père Général