La Province du Vietnam se présente et le Père Général partage ses intuitions

Les deux tiers des 260 jésuites de la Province du Vietnam sont en formation. Voilà une donnée importante qui faisait partie du portrait détaillé présenté au Père Général sous forme audiovisuelle. On voit là à la fois espoirs et défis. L’après-midi du lundi 3 décembre a été consacré à une rencontre où étaient présents presque tous les jésuites de la Province du Vietnam. En effet, outre ceux qui sont à l’infirmerie et ceux qui vivent à l’étranger, tous participaient à ce moment important de la visite du père Sosa.

Quelques pages d’histoire, mais surtout une insistance sur ses nombreux secteurs d’engagement apostolique et sur la vie des communautés jésuites. Le Père Général et ses deux Assistants ont pu saisir les enjeux spécifiques à une Province en développement. Ces mêmes jésuites venaient d’ailleurs de vivre une journée de formation sur les thèmes de la participation, du dialogue, de la collaboration et du réseautage.

Le Général a ensuite pris la parole et a fait une présentation en cinq points, exposant ce qui lui tient particulièrement à cœur, actuellement, comme Supérieur Général des jésuites. Ce sont : le discernement en cours sur le choix des préférences apostoliques universelles, un projet qui impliquera le Pape François; ensuite une attention à apporter – un examen à faire – dans toute la Compagnie sur le thème de la pauvreté qui, à notre époque doit inclure une dimension écologique; l’importance de faire progresser la culture de prévention et de sauvegarde des mineurs et des personnes vulnérables; l’importance de la collaboration qui implique aussi une évolution des mentalités non seulement en combattant toute forme de cléricalisme mais en permettant aux jésuites de saisir qu’à notre époque, ils « n’ont pas des collaborateurs » mais qu’ils sont eux-mêmes collaborateurs avec d’autres.

En terminant le père Sosa est revenu sur l’expérience qu’il a faite au synode sur les jeunes, la foi et le discernement vocationnel. La participation des jeunes a permis, à son avis, de faire progresser l’Église dans la voie tracée par Vatican II, selon le vœu du pape François. Il a enfin mentionné les « signes des temps » que sont la sécularisation, le monde numérique et les flux migratoires.

Étiquettes: Père Général Vietnam