Message du P. Arturo Sosa à la fin de l’ordination de six prêtres jésuites

Ho Chi Minh Ville, 3 décembre 2018

Je suis très heureux qu’en ce premier jour complet de ma première visite au Vietnam, ma première activité soit de participer à l’ordination sacerdotale de six de nos confrères jésuites. Je tiens tout d’abord à remercier Son Excellence Mgr Joseph Nguyen Chi Linh, archevêque, d’avoir ordonné nos confrères. Je tiens également à féliciter et à remercier les familles de nos nouveaux prêtres, en particulier leurs parents. Merci de bien former vos fils et de les « partager » généreusement avec la Compagnie et avec l’Église. Merci aussi à tous ceux qui sont ici présents -- amis, collègues religieux, membres du clergé diocésain et confrères jésuites des nouveaux prêtres. Continuons à les soutenir par nos prières.

Je voudrais maintenant adresser quelques mots à nos nouveaux prêtres. Mes frères, je partage votre joie alors que vous recevez le don de l’ordination sacerdotale dans la Compagnie de Jésus, ce que vous préparez depuis tant d’années. Mais n’oubliez jamais que c’est un don que Dieu vous fait, non pour vous-même, mais pour que vous puissiez servir le peuple de Dieu, dans l’Église, selon le charisme et la manière de procéder de la Compagnie de Jésus.

Il est très significatif que vous soyez ordonnés en la fête de notre grand frère, saint François Xavier. Laissez-le inspirer votre sacerdoce de trois façons. Tout d’abord, sa disponibilité totale à être envoyé. Vous savez qu’à l’origine, ce n’est pas lui qui devait être envoyé en Asie. Mais quand Nicolas Bobadilla tomba gravement malade à la dernière minute, saint Ignace demanda à François de partir, et François partit sans hésitation et avec joie.

Deuxièmement, la créativité de François en vue de la mission pour la diffusion de l’Évangile. François s’est vraiment rendu aux frontières, dans des régions d’Asie où personne n’avait jamais prêché l’Évangile. Il a su changer et adapter ses méthodes en fonction du contexte et des personnes qu’il voulait servir.

Troisièmement, son union profonde et affective avec ses confrères jésuites. Même s’il était loin de l’Europe, dans son cœur, il était toujours profondément uni à saint Ignace et à ses frères.

Mes frères, je prie pour que vous soyez toujours des prêtres comme saint François Xavier : libres d’être envoyés en mission, libres d’aller aux frontières avec créativité, et toujours heureux de partager votre mission de vie, de faire partie d’une équipe avec vos confrères et d’autres compagnons dans l’unique mission du Christ. Le monde a faim de la sagesse, de la joie et de l’espérance de l’Évangile. Que Dieu vous bénisse au long de la route, serviteurs de la mission du Christ, prêtres du cœur de Jésus, le Bon Pasteur.

Plus de photos sur Flickr | Regarder un résumé vidéo des ordinations

Étiquettes: Père Général Vietnam