La vie de ceux et celles qui, dans le cadre et en partenariat avec la Compagnie de Jésus, donnent d’eux-mêmes à l’apostolat social, est une manière bien concrète de suivre Jésus en accompagnant le peuple de Dieu. Voilà le thème du discours inaugural du P. Arturo Sosa pour le Congrès de l’Apostolat social qui a lieu à la Curie de la Compagnie du 4 au 8 novembre.

D’entrée de jeu, le Général a souligné qu’en invitant les personnes les plus engagées dans l’action à caractère social de la Compagnie, il a voulu que les célébrations du 50e anniversaire de la création du SJES soit un moment propice, un kairos, pour rendre grâce, pour discerner les orientations à prendre et peut-être plus encore pour faire des choix en identifiant les appels nouveaux ou renouvelés du Seigneur. L’air frais apporté par le Concile Vatican II, puis par les avancées offertes par la Conférence épiscopale d’Amérique latine, a permis de nous laisser porter par l’Esprit Saint. Nous nous sommes définis comme « compagnons au cœur d’une mission de réconciliation et de justice ». Ces quelques mots déterminent tout un programme de prière et d’engagement.

Le père Sosa a insisté sur l’importance de faire mémoire et de rendre grâce. Il avait en tête, entre autres, le Père Arrupe, les Secrétaires du SJES, mais aussi tant de personnes, laïques, religieux et religieuses qui ont fait partie avec nous, jésuites, d’un même corps pour la mission, celle du Christ. Puis il a souhaité que le congrès soit occasion de rénovation spirituelle, selon l’esprit du Pape François qui nous invite toujours à approfondir notre relation à Dieu, seule manière de vraiment mettre en œuvre les Préférences apostoliques universelles de la Compagnie.

Dans la dernière partie de son allocution, le Père Général a offert dix point pour la réflexion et l’examen, des points qui pourraient donner le ton au congrès et faire réfléchir les participants. Pour les connaître et pour entrer plus profondément dans la pensée du père Sosa, lisez son discours en cliquant ici !

Étiquettes: Père Général