En septembre 2019, le Père Général a nommé un nouveau Secrétaire pour le service de la foi. Cette nomination peut paraître étrange car après tout, n’est-il pas vrai que le but de la Compagnie de Jésus est de servir la foi ? D’ailleurs est ainsi que l’un des documents fondateurs de la Compagnie, la Formule de l’Institut, articule notre objectif. C’est au service de la foi que la Compagnie a été l’un des ordres missionnaires et éducatifs les plus dynamiques de l’Église. De même que l’amour de Dieu ne peut être séparé de l’amour du prochain, la Compagnie s’est également engagée au service de la justice, des pauvres, des marginaux et des personnes déplacées. Récemment, dans les Préférences apostoliques universelles, non seulement ces dimensions de la mission jésuite ont été réaffirmées, mais le « soin de notre maison commune » - l’écologie intégrale - a également été identifié comme point critique pour l’avenir de notre monde et l’épanouissement humain. La foi en Jésus-Christ et en son Église est l’inspiration centrale de la vie et de la mission des jésuites. Non seulement elle est la principale raison d’être de la Compagnie, mais elle éclaire toutes ses œuvres, en offrant une perspective particulière, souvent radicale et novatrice. Le Secrétaire pour le service de la foi est en mesure d’aider le Père Général et la Compagnie à approfondir et à s’approprier personnellement et apostoliquement de notre propre spiritualité, non seulement pour les jésuites mais aussi pour tous nos collaborateurs.

La foi, elle-même, est un don. Au cœur de celle-ci se trouve la rencontre personnelle avec Jésus-Christ et la grande communauté de foi, son Eglise. Par les Exercices Spirituels de Saint Ignace, la Compagnie offre une merveilleuse opportunité pour aider les gens, quelle que soit leur situation, à entrer dans cette relation personnelle afin de les aider à découvrir de quelle manière Jésus les appelle à être des disciples. L’un des principaux domaines de travail du secrétaire est celui de la spiritualité, de la réflexion et la formation théologique afin de développer le travail extraordinaire que la Compagnie accomplit déjà à travers les Exercices. En outre, il y a d’autres domaines qui intéressent le Secrétaire, en particulier l’évangélisation, l’œcuménisme et le dialogue interreligieux.

Bien sûr, s’il n’y a qu’une seule foi dans le Christ unique et chaque culture l’exprimera à sa manière. Bien qu’universelle, l’Église vit dans des situations politiques et sociales très différentes dans chacune de ses communautés. Ceci n’est pas du tout nouveau dans l’expérience de l’Église. C’est quelque chose qu’elle fait depuis la première Pentecôte et cela se reflète certainement dans la variété des ministères de la Compagnie de Jésus. C’est dans la créativité d’une foi vivante qu’elle cherche des moyens de s’adapter à ces environnements afin que le grand don de réconciliation, de vie et d’espérance qu’offre Jésus-Christ soit accessible à tous. De ce rapide tour d’horizon, il est évident que l’horizon du travail du Secrétaire est très étendu. Il s’agit toujours d’un « travail en cours » et peut-être le sera-t-il toujours.

Étiquettes: Curie