Dans une atmosphère marquée par la prière et le discernement, les membres du Conseil élargi du Père Général sont réunis à la Curie de la Compagnie. Si leurs délibérations se font dans un cadre privé, le Secrétariat de la Compagnie a tout de même fait connaître certains des sujets qui retiennent l’attention des membres du Conseil élargi. Rappelons que ce Conseil comprend, en plus des Assistants ad providentiam et des Assistants régionaux, les six présidents des Conférences des jésuites et les responsables des Secrétariats de la Curie.

Après la messe d’ouverture présidée par le P. Joaquín Barrero, lundi matin, la rencontre s’est ouverte en précisant certains objectifs globaux. Les membres du Conseil élargi du P. Général se réunissent pour lui offrir des conseils en vue de mieux mettre en pratique les Préférences apostoliques universelles en vue de la mission de la Compagnie. On peut ainsi discuter des structures favorables et des manières de renforcer nos liens avec différents groupes de personnes qui collaborent à l’œuvre de la Compagnie.

Même si les délibérations ne sont pas publiques, comme c’est toujours le cas pour les réunions du Conseil du Père Général, des éléments de l’ordre du jour peuvent être divulgués. On cherchera à clarifier le processus pour faire avancer la compréhension et la mise en œuvre des Préférences apostoliques universelles. On s’attardera par exemple à rechercher les manières les plus efficaces pour les Secrétariats de la Compagnie de collaborer à la diffusion des Préférences et à leur mise en œuvre. On se demandera comment aider l’Église universelle dans le délicat dossier de la protection des mineurs et des personnes vulnérables. On abordera aussi la prochaine « Année ignatienne », 2021-2022, qui rappellera en particulier le 500e anniversaire de la conversion d’Ignace.

Le processus et la « manière de procéder » des réunions du Conseil élargi est marqué, depuis quelques années, par la prière et plus précisément par la méthode de la conversation spirituelle et des échanges en groupes linguistiques. Le Père Général demande l’avis et l’appui de ses conseillers pour préciser quels liens pourraient être faits entre les Préférences qui ont été définies et annoncées et l’appel à la conversion qu’elles supposent - ici encore en lien avec la prochaine « année ignatienne » de 2021. En quoi donc les Préférences apostoliques universelles peuvent-elles être un appel à la conversion, personnelle et communautaire ?

Explorez l'album photo pour découvrir les coulisses du Conseil élargi.

Étiquettes: Père Général