En réponse à une demande de la 36e Congrégation générale

La 36e Congrégation générale, en 2016, a demandé le renouvellement des services rendus par la Curie générale à la Compagnie. Dans ce contexte, un comité de l’ARSI (Archivum Romanum Societatis Iesu) et de la Bibliothèque Peter-Hans Kolvenbach de la Curie générale a été constitué en 2017-2018. Le comité devait réfléchir sur les services rendus par l'ARSI et la Bibliothèque. Il s'agissait de la première phase du processus de renouvellement.

La deuxième phase s'est achevée en 2018, avec la présentation au Comité d'une proposition de restructuration de ces deux services et aussi avec le début d'une collaboration en réseau entre les Archives de la Compagnie qui se trouvent à Rome (ARSI, celles de de l’Université Grégorienne, celles de la Province euro-méditerranéene, et celles du Collège Germanique).

Sur la base de l'expérience précédente, la troisième phase consiste à initier une collaboration en réseau au niveau international, à partir de quelques centres d’archives de la Compagnie qui auront le rôle « d’initier et promouvoir la collaboration en réseau » entre les différents centres des Conférences jésuites. Afin d’initier cette collaboration en réseau au niveau international, les responsables de certaines centres d’archives de la Compagnie, désignés par les présidents des Conférences, se réunissent à la Curie générale du 12 au 15 février.

Nous espérons que cette rencontre sera fructueuse et qu'elle pourra être « reproduite » à l’avenir au niveau des différentes Conférences afin d'intégrer dans ce mouvement de collaboration les autres centres d’archives de la Compagnie.

Nous avons demandé à deux des participants – ils sont une vingtaine en tout – de nous dire quel intérêt ils entrevoient à la formation d’un réseau plus étroit entre les centres d’archives jésuites et quelle collaboration spécifique ils pensent pouvoir apporter.

Rene Javellana, SJ, Philippines

La réunion des archivistes des archives jésuites démontre clairement que les archives jésuites sont une source de données et d'informations non seulement sur la Compagnie de Jésus, mais aussi sur le monde dans lequel la mission jésuite s’exerce.

La présentation des activités de nos collègues de différents pays nous montre que la valeur des archives jésuites ressort non pas lorsque chaque centre est une opération « indépendante », mais lorsque des liens communs sont trouvés ou créés. En effet, la Compagnie est une organisation internationale. La proposition de créer un réseau plus étroit entre les archives est une conclusion logique de cette réalité. Dans ce contexte, les Philippines apportent au réseau la perspective de l’Asie de l’Est et du Pacifique.

René Cortínez, SJ, Chili

L’intérêt principal de notre rencontre est de nous rappeler que notre activité est une mission, celle de collaborer activement avec le Christ, au service de son projet. Nous nous réunissons pour partager les bonnes pratiques en matière d’harmonisation entre le droit civil et le droit de l’Église et de la Compagnie dans des matières complexes. Mais le plus important est d’encourager le réseautage.

Dans ce contexte, il est possible d’envisager d’entreprendre, conjointement, en raison du contenu ou des zones géographiques, des projets de recherche, de conservation et/ou de numérisation qui présentent un intérêt pour plusieurs Provinces. De plus, nos réseaux doivent aussi nourrir notre discernement pour atteindre, avec l’aide de l’Esprit Saint, le plus grand service des hommes et des femmes de notre temps, qui cherchent dans l’histoire des chemins d’identité et de sens.

Étiquettes: Curie