Le Père Général passe plus d’une semaine en réunion avec ses conseillers, aussi bien ceux de son conseil régulier que ceux qui s’ajoutent pour former un Conseil élargi. Le discernement sur les Préférences apostoliques universelles de la Compagnie de Jésus pour les prochaines années est l’unique sujet à l’ordre du jour. Sur les photos qui ont été publiées (voir Flickr), quelqu’un attire l’attention : il y a une femme parmi les participants!

Il s’agit de Christina Kheng qui, en s’appuyant sur ses connaissances et sur son expérience en théologie et en administration publique, participe à l’animation et au fonctionnement de la session du Conseil élargi. Nous lui avons demandé de préciser ses compétences et son rôle. Voici ce qu’elle a répondu :

« Mon travail consiste à accompagner les organisations ecclésiales dans le leadership et la gestion. Actuellement, une grande partie de mon engagement se fait auprès d’organisations liées aux jésuites, en particulier la Conférence jésuite de l’Asie-Pacifique (JCAP). J’enseigne aussi à l’East Asian Pastoral Institute, à Manille, qui est un institut de formation permanente de JCAP. Je fais également de la recherche et j’écris sur ce sujet interdisciplinaire. Je suis de Singapour, mais je travaille surtout pour des organisations d’autres pays, en particulier en Asie-Pacifique. 

Cette réunion du Conseil élargi est un processus de discernement spirituel en commun. Mon rôle en tant que modératrice externe est d’être avec le groupe et d’aider à observer, d’un point de vue externe, comment l’Esprit peut diriger le groupe, comment, en même temps, le groupe peut être touché par les motions des esprits. Je peux aussi faire des suggestions, où et quand c'est nécessaire, pour adapter le processus chaque jour afin que le groupe soit mieux disposé à écouter et à suivre les appels de Dieu. Je ne participe pas au processus, mais je travaille avec le comité directeur.

J’ai d'abord participé au processus de discernement des Préférences apostoliques universelles avec la Conférence de l’Asie-Pacifique. En tant que consultante en planification au JCAP, j’ai fait partie d’une équipe pour aider à organiser et à animer l’expérience. Ce fut un chemin très gratifiant de voir évoluer une communauté de discernement à tous les niveaux – avec les communautés, avec les Provinces, et maintenant au niveau universel. Ce voyage nous a aidés à redécouvrir et à pratiquer nos trésors de discernement en commun, de conversation spirituelle, de dialogue et de prière. Je vois qu’il nous a spirituellement renouvelés et nous a rapprochés de Dieu et les uns des autres. »