La liberté et l’obéissance sont « deux vertus qui avancent si elles marchent ensemble », en particulier dans la mission des jésuites, appelés à être « libres et obéissants, à l’exemple de saint Ignace». Le Pape l’a souligné en recevant en audience le matin de lundi 3 décembre, dans la salle du Consistoire, la communauté du collège international du Gesù, à l’occasion du cinquantenaire de sa fondation.

Cliquez pour lire l’article de L’Osservatore Romano en italien (page 7)

Étiquettes: Pape François