Le samedi 3 novembre, dans l’église du Gesù, à Rome, le Père Arturo Sosa a présidé l’eucharistie durant laquelle deux jésuites ont fait devant lui leurs vœux solennels. À Dominik Markl (Province d’Autriche) et à Fabrizio Fabrizi (Province d’Europe méridionale), le Père Général a rappelé que le P. Rupert Mayer, dont on célébrait la fête ce jour-là, avait été touché par l’amour de Dieu et était entré dans une relation d’amitié avec Jésus. Même si la vie de ce jésuite allemand, figure de proue de la lutte contre le nazisme, a été difficile et l’a conduit au martyre, son engagement à la suite du Christ l’a mené sur un chemin de bonheur.

À ses deux confrères qui allaient prononcer leurs vœux quelques minutes plus tard, le P. Sosa a souligné que le chemin de sainteté – celui que le pape François propose toujours et qu’il a encore mis de l’avant durant le récent synode sur les jeunes – n’en est pas un sur lequel on marche seul. C’est une route qu’on parcourt avec d’autres et au service des autres. Il ajoutait : « Le chemin de la sainteté est celui de la réconciliation et de la justice comme il est présenté dans les Béatitudes que nous pouvons considérer comme la carte routière vers la sainteté. »

L’homélie soulignait aussi que la Compagnie de Jésus elle-même ne peut avancer seule sur les traces de Jésus mais qu’elle fait partie de la communauté beaucoup plus large des disciples du Christ. Elle collabore le mieux possible à la mission que lui a laissée le Christ crucifié-ressuscité. En terminant, le Père Général a remercié Dominik et Fabrizio pour leur volonté de servir l’Église avec toute leur énergie et tous les dons qu’ils ont reçu de l’Esprit Saint. Il les a remerciés en particulier pour leur disponibilité à marcher sur le chemin de la sainteté. En référence à ce chemin, il a cité à nouveau le document final du récent synode :

« Il existe un langage que les hommes et les femmes de tous les temps, de tous les lieux et de toutes les cultures peuvent comprendre, car il est immédiat et lumineux, c’est le langage de la sainteté. »

On peut lire le texte complet de l’homélie du P. Général et voir quelques photos de la célébration des vœux.

Étiquettes: