Le Père Général a présidé la messe de clôture de la dernière rencontre de son Conseil élargi (Consiglio Allargato). La chasuble et l’étole qu’il a portées à cette occasion représentent l’art des Warli. Elles ont été peintes par un artiste Warli et elles lui ont été offertes à Talasari, un poste de mission de la Province de Bombay, en Inde, lors de sa visite là-bas en mars 2019.

Les Warlis sont l’une des plus nombreuses tribus de l’Inde ; ils habitent les régions au nord de Mumbai et au sud du Gujarat. Leur art, créé par les tribus elles-mêmes, est centré sur le concept de Mère Nature et sur les éléments de la nature. Les artistes utilisent un ensemble de formes géométriques de base : le cercle, le triangle et le carré. Traditionnellement, l’argile est utilisée comme fond pour leurs œuvres et la peinture est faite de farine de riz.

L’homélie a porté sur le texte du chapitre 4 de saint Luc : Jésus revient à Nazareth et, à la synagogue du village, est invité à commenter le passage du prophète Isaïe qui annonce un changement radical, un monde nouveau.

Cliquez ici pour lire le texte complet de cette homélie disponible en italien et en espagnol.

Étiquettes: Père Général