Quand on dit à quelqu’un qu’on est « socius », on nous regarde avec des grands yeux interrogatifs. Voilà un mot du vocabulaire typiquement jésuite qui cache un engagement quotidien exigeant, celui d’accompagner le supérieur provincial ou régional dans l’ensemble de ses fonctions. C’est un métier qui s’apprend et c’est pourquoi, de temps à autre, la curie générale organise une session pour les nouveaux socius.

Durant la semaine du 18 mars, une vingtaine de ceux-ci ont passé de bureau en bureau et ont écouté les présentations de divers officiers de la curie. Ils pourront ainsi mieux assister leur Provincial et les jésuites de leurs Province dans leurs relations avec Rome. C’est le secrétaire de l’Assistance de l’Asie méridionale, Peter Raj, qui assure la coordination de cette session.

Étiquettes: Curie