Atelier pour les économes ou les membres des bureaux des économes provinciaux

Du 27 au 31 janvier, l'équipe de l'économe général a offert un atelier pour 19 participants (15 jésuites + 4 associés laïcs) représentant les six Conférences jésuites. Le P. Charles Lasrado, organisateur de la session, explique :

« Chacune des 94 unités administratives (Conférences, Provinces, Régions et Missions) de la Compagnie de Jésus a un économe. La Compagnie considère qu'il est important que ceux qui sont chargés de cette tâche délicate soient bien formés et au courant des Normes de la Compagnie concernant la pauvreté. Ils doivent connaître aussi ses directives sur l'administration des biens. Par conséquent, le bureau de l'économe général organise un atelier de cinq jours pour les nouveaux économes jésuites et leurs associés.

L'atelier comprend un examen de l'Instruction sur l'administration des biens, des procédures sur la façon de traiter avec la Curie générale et des questions pratiques découlant du rôle de l’économe. Les participants sont exposés à la nature universelle de la Compagnie, à sa mission et à une vue d'ensemble sur les questions financières. »

Voici le témoignage d'un des participants, Keith McMillan, de la Province britannique,

Aucun jésuite n'entre dans la Compagnie avec la vocation spécifique d’être économe de Province, même dans mon cas alors que j’étais comptable qualifié quand je suis entré. Cependant, en tant que jésuite plus mûr, on m'a demandé d'être économe de la Province. Je garde la trace de l'argent et j'essaie d’équilibrer les débits et les crédits.

Mais au-delà de cela, je considère ma mission d’économe comme celle de faciliter la transition de ma Province de Grande-Bretagne du passé vers l'avenir. J'apprécie les siècles de sacrifice dévoué de mes compagnons jésuites qui nous ont légué les biens dont nous avons besoin maintenant, dans ce monde en constante évolution. En outre, ma mission est aussi de transmettre aux futurs jésuites des biens qui pourront être au service de l'Église dans un avenir lointain. La valeur financière a toujours été ancrée dans les valeurs sociales et transcendantes.

Cet atelier pour les nouveaux économes jésuites nous insuffle une discipline fiscale pratique et moderne ainsi que la valeur profondément enracinée d'une humble communauté jésuite qui s'efforce d'être au service de l'Église, surtout des pauvres. Notre « manière de procéder », directement liée à saint Ignace et à ses orientations dans la fondation des structures de la Compagnie, fournit des moyens systématiques pour maintenir ces valeurs vivantes dans nos systèmes, et donc dans nos décisions et nos actions. Non seulement cette responsabilité nous force à entrer en contact avec nos compagnons jésuites à travers le temps, mais elle nous permet aussi d'entrer en contact avec les autres Provinces à travers l'immensité de l’engagement jésuite actuel.

Parmi nous sont présents des économes de tous les continents. Ces amitiés et ces valeurs communes se révéleront fructueuses. Nous apprécions tous le travail et le dévouement qui ont permis de réaliser tout cela.

Étiquettes: Curie