“Un jésuite est un serviteur de la joie de l’Évangile” (Pape François à la 36ème Congrégation Générale, novembre 2016)

Le Supérieur général

Le Supérieur général – avec la curie qui le sert et qui sert l’ensemble de la Compagnie de Jésus – aide les jésuites à être de joyeux serviteurs de l’Évangile de Jésus-Christ. Notre devise est Ad Maiorem Dei Gloriam – pour La Plus Grande Gloire de Dieu.

Mandaté par une Congrégation Générale, le Supérieur général est la plus haute autorité gouvernementale dans la Compagnie, celui qui est chargé de diriger la Compagnie au jour le jour avec ses conseillers et les autres structures gouvernementales de la Compagnie.

Sa mission

Depuis l’élection de saint Ignace comme Supérieur général de la Compagnie de Jésus en 1540, le Supérieur général a toujours été élu à vie par une « Congrégation Générale » de jésuites représentatifs de leurs provinces autour du monde.

La mission du Supérieur général consiste à guider l’Ordre conformément aux Constitutions, aux Normes et aux Directives des Congrégations Générales.

P. Arturo Sosa SJ

Le P. Arturo Sosa est né à Caracas, Venezuela, le 12 novembre 1948. Tout en étudiant au Collège de San Ignacio, il découvrit la beauté de l’aide donnée aux autres par les confréries mariales. Les frères jésuites qu’il rencontra durant ses études l’impressionnèrent et il commença à envisager la vocation jésuite. Il entra au noviciat des jésuites à l’âge de 17 ans en septembre 1966, un moment de transition dans l’Église après la fin du Concile Vatican II l’année précédente. En tant que jeune homme, il était très passionné par l’avenir de son pays, de sorte qu’après la formation philosophique et théologique normale pour un jeune jésuite, il fit des études en sciences politiques jusqu’au doctorat à l’Université centrale du Venezuela.

En 1975, tandis qu’il étudiait à Rome, il rencontra le P. Pedro Arrupe (alors Général des jésuites), qui le fascina. Ordonné prêtre en 1977, le P. Sosa devint le Coordinateur provincial pour l’apostolat social, pendant qu’il était aussi Directeur du Centre Gumilla, un centre pour la recherche et l’action sociale des jésuites au Venezuela. Ce rôle lui donna aussi une part active dans le travail du réseau jésuite des écoles « Foi et Joie » (Fe y Alegría), des écoles conçues pour les populations dans le besoin. Il était également impliqué dans une activité académique en tant que professeur. Le P. Sosa participa à la 33ème Congrégation Générale de la Compagnie dont il fut, à l’âge de 34 ans, le plus jeune Délégué. Il fut aussi présent à la 34ème Congrégation Générale, où il fit la connaissance de son prédécesseur comme Supérieur général, le P. Adolfo Nicolás.

Le P. Sosa a été Supérieur provincial de la Compagnie de Jésus au Venezuela de 1996 à 2004. En tant que Provincial, il géra la province avec un discernement notoire, organisant un plan provincial visionnaire qui allait tenir vingt ans. À la fin de son terme comme Provincial, il fut assigné à l’Université catholique de Táchira, déterminé à en faire une université frontière sur la frontière.

En 2008, le P. Nicolás nomma le P. Sosa au rôle de Conseiller général, basé au Venezuela. En 2014, le P. Sosa se joignit à la communauté de la Curie générale et assuma le rôle de Délégué des Maisons interprovinciales de la Compagnie de Jésus à Rome, qui incluent l’Université Pontificale Grégorienne, l’Institut Biblique Pontifical, l’Institut Pontifical Oriental, l’Observatoire du Vatican, la « Civiltà Cattolica », ainsi que des collèges internationaux jésuites à Rome. Le P. Sosa parle l’espagnol, l’italien, l’anglais, et il comprend le français. Il a été élu Supérieur général le 14 octobre 2016.